Utiliser YouTube pour gérer le capital numérique d’une entreprise : ce qu’il faut savoir

YouTube est une plateforme vidéo très performante, populaire et gratuite, mais si vous l'utilisez pour votre entreprise, vous pourrez rencontrer quelques désagréments, risques et limitations.

27.11.2018

YouTube est le deuxième moteur de recherche de l’internet après Google.

Si vous y mettez vos vidéos pour faire du buzz ou pour qu’on les trouve par association de contenus ou via le moteur de recherche intégré, c’est parfait. YouTube est prévu pour ça.

Si vous y allez pour faire des économies, il peut être utile de rappeler quelques désagréments, risques et limitations que vous allez rencontrer.

 

 

Les désagréments

 

  • Le lecteur YouTube fait afficher des publicités et des vidéos de vos concurrents des suggestions ou sans rapport avec votre activité, sur votre propre site
    • Créez de longues playlists pour forcer l’enchaînement de vos propres vidéos… à condition d’en avoir beaucoup et que ce soit pertinent. Sinon, évitez de mettre un lecteur YouTube sur votre propre site. Utilisez une solution pro ou payante, ou hébergez la vidéo vous-même.
  • Quand on clique sur le logo YouTube, on quitte votre site
    • YouTube est un aspirateur à audience. Un lecteur YouTube est une porte de sortie de votre site.
  • Toutes les chaînes YouTube se ressemblent… pas moyen d’être différent
    • Une chaîne YouTube n’est pas une webTV!
  • Vos vidéos sont moins vues que vous ne l’espériez
    • YouTube ne crée pas d’audience. Pour y être vu, il faut faire le buzz. La question à se poser est “est-il plus naturel d’aller chercher vos vidéos sur votre site ou sur YouTube ?”
  • Quand on recherche vos vidéos sur Google, c’est YouTube qui remonte en premier et non votre site où elles sont intégrées. Du coup, vos visiteurs sont exposés à des vidéos choisies par YouTube au lieu d’arriver chez vous.
    • YouTube fait probablement un meilleur travail que vous pour référencer vos vidéos auprès de Google. Les liens entre YouTube et sa société mère n’y sont sans doute pas étrangers…
    • Si vous utilisez une plateforme professionnelle, Google renverra les internautes voir vos vidéos sur votre site.

 

Les limitations

 

  • Dans beaucoup d’entreprises, YouTube est bloqué
    • Evitez de mettre des lecteurs de plateformes gratuites sur votre propre site. Utilisez une solution pro ou payante, ou hébergez la vidéo vous-même.
  • Si votre organisation est constituée de plusieurs entités, vous ne pouvez pas centraliser la gestion de comptes et d’utilisateurs. Chaque entité devra créer ses comptes utilisateurs et à moins de disposer des identifiants de chacun, vous n’aurez pas le contrôle sur les publications de chacun, pas de la visibilité sur l’ensemble de votre catalogue de médias et pas de consolidation de votre audience. 
    • Sur une plateforme professionnelle, vous pouvez créer des comptes pour chaque entité et accorder des droits plus ou moins étendus aux utilisateurs. Les administrateurs du compte “parent” gardent ainsi le contrôle sur l’ensemble de la chaîne de publication.
    • Notez qu’une plateforme professionnelle permet de gérer vos publications vers YouTube (et de consolider les vues provenant de YouTube et d’ailleurs), alors que l’inverse n’est pas possible.  
  • Il n’est pas possible de mettre à jour une vidéo : il faut la recréer avec un nouvel identifiant et on perd tout le référencement
    • Avec les plateformes gratuites, vous en avez pour votre argent! Les fonctionnalités sont limitées.
  • On ne peut pas cacher le faible nombre de vues d’une vidéo
    • Evitez de mettre des lecteurs de plateformes gratuites sur votre propre site. Utilisez une solution pro ou payante, ou hébergez la vidéo vous-même.

 

Les risques

 

  • En vertu des conditions d’utilisation de YouTube:
  1. Vous avez accordé à YouTube une licence mondiale, non exclusive, sans redevance, sous-licenciable et transférable, qui peut être utilisée sans limitation pour la promotion du service, dans tout format de média et par n'importe quel canal.
  2. Les conditions du service peuvent changer à tout moment
  3. YouTube peut supprimer vos vidéos et fermer votre compte à tout moment sans préavis
  4. Toute action contre Youtube doit commencer dans l'année qui suit la cause. Sinon, la cause de l'action est considérée comme définitivement exclue.
  5. Le tribunal de Santa Barbara en Californie est le seul compétent pour connaître des litiges découlant des conditions de service de Youtube. La loi applicable à ces conditions d'utilisation est celle de l'État de Californie.
    • YouTube impose des conditions d’utilisation mais ne propose pas de garanties de service... puisque le service est gratuit.
  • YouTube collecte, traite et recoupe des informations personnelles sur vos visiteurs et les partage avec ses partenaires.
    • Le RGPD vous impose de demander à vos visiteurs leur accord pour ces collectes et traitements. A défaut, vous devez bloquer les vidéos YouTube lors de leur visite.
  • Avec la mise en oeuvre de l’article 13 de la directive européenne sur les droits d'auteur, vos vidéos anciennes et futures risquent d’être supprimées de YouTube si un filtrage automatique détecte un contenu sonore ou visuel protégé par un copyright. 
    • A la différence de YouTube ou Dailymotion qui sont des éditeurs (ils utilisent des algorithmes pour organiser les contenus et les monétiser), Streamlike est simplement un hébergeur et n’est donc pas concerné par l’article 13. 
       

De la bonne utilisation de YouTube

 

Selon la définition de Wikipedia, YouTube est un site web d’hébergement de vidéos et un média social sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder, commenter, évaluer et partager des vidéos. Ce n’est pas une plateforme professionnelle de gestion de médias (ou EVP pour Enterprise Video Platform), comme Streamlike. C’est donc avant tout un media, financé par la publicité*, qui a besoin de maximiser la durée d’écoute des personnes exposées aux vidéos qu’il héberge et diffuse.

Si vous souhaitez développer le trafic et conserver les visiteurs sur votre site, vous prémunir contre toute modification des conditions de service, ne pas obliger vos visiteurs à accepter la collecte et l’utilisation de leurs données personnelles, vous devez utiliser une plateforme vidéo d’entreprise pour intégrer les vidéos sur votre site. Cela ne vous empêche pas de les proposer également sur YouTube si vous pensez que cela augmente votre visibilité ou si vous souhaitez qu’elles soient notées et commentées par la communauté de YouTube.

Quant à la qualité du service, rien n’engage YouTube contractuellement. Les moyens de la plateforme font que les pannes y sont rares, même si elles peuvent se produire, comme en témoigne la panne du 17 octobre dernier qui a duré une heure. 

YouTube est parfaitement légitime dans un mix-marketing, mais la question à se poser est de savoir si un media social peut-être utilisé seul pour la gestion de vos actifs numériques.

Une plateforme vidéo pour entreprise comme Streamlike ne présente ni les risques ni les limitations de YouTube et répond à des besoins complémentaires, tout en vous permettant de gérer vos publications vers les médias sociaux. 

Nous sommes à votre disposition pour approfondir le sujet.

 

(*) Selon societe.com, le bureau en France de Youtube / Google est “un établissement secondaire de l'entreprise GOOGLE IRELAND LIMITED. Créé le 01-01-2003, son activité est la régie publicitaire de médias. Au 01-01-2018 cet établissement n'emploie aucun salarié.”

 

Partager & découvrir

Contactez-nous

Toutes vos questions sont bienvenues

Mediatech SAS
74 route de Sartrouville
78230 Le Pecq
France

(+33) 1 39 12 18 26